Écosystème national de l’esport : la France entre dans la compétition

Des nouvelles passionnantes pour les amateurs de jeux vidéo en France ! Le gouvernement français vient de présenter une stratégie ambitieuse visant à construire un écosystème esports national. Cette initiative vise à positionner la France comme un acteur de premier plan sur la scène européenne des esports, en attirant davantage d’événements et en soutenant les joueurs professionnels et amateurs dans la perspective des Jeux Olympiques de Paris 2024. Cette annonce est un signe encourageant pour l’industrie grandissante des esports en France, qui promet de devenir de plus en plus compétitive à l’échelle mondiale.

La France annonce sa stratégie nationale pour soutenir les esports

L’annonce a été faite à la Maison de l’Esport (un centre de jeux LAN à Paris) par la ministre française des Sports et des Jeux olympiques et paralympiques Amélie Oudéa-Castéra, le ministre délégué à la Transition numérique et aux Télécommunications Jean-Noël Barrot, et la ministre de la Culture Rima Abdul Malak. En présence de nombreux acteurs de l’esport, dont l’association France Esports et des personnalités de l’esport, les trois ministères ont dévoilé les détails d’une stratégie nationale de l’esport qui vise à créer un écosystème national de l’esport.

Leur objectif est de soutenir la scène amateur et de faciliter la pratique et la participation aux événements en France, ainsi que de lever les obstacles gouvernementaux à l’accueil d’événements esports internationaux. Pour ce faire, le gouvernement français travaillera en étroite collaboration avec les organisations d’esports et les éditeurs de jeux, dans l’espoir de faire de la France une « grande nation d’esports » et d’éduquer les gens et les institutions sur cette industrie en pleine croissance.

La France facilite les déplacements des joueurs d’esports avec la création d’un visa dédié

Des nouvelles réjouissantes pour les joueurs d’esports ! Le gouvernement français vient d’annoncer la création d’un visa dédié pour les joueurs qui participent à des compétitions en France pendant plusieurs années. Auparavant, cette catégorie de personnes ne pouvait demander que des visas de tourisme ou de travail, ce qui entraînait des retards potentiels car les joueurs ne pouvaient pas participer aux ligues officielles. Cette annonce va permettre aux joueurs d’esports de se concentrer sur leur performance sans être retenus par des formalités administratives. Il est également prévu d’organiser une semaine olympique de l’esport qui devrait se dérouler parallèlement aux Jeux olympiques de Paris 2024, qui promet de devenir un événement incontournable pour les gamers professionnels et amateurs. Les détails et le format seront communiqués plus tard dans l’année.

5/5 - (2 votes)